Wake Up Kraainem

Actualités
Actualités
Actualités
Actions juridiques
sonomètre
Sonomètre
vents
Vents
plaintes
Plaintes
liens
Liens
inscription
Inscription
> Nederlands
     New    
AccueilActionsEvénementsCommuniquésPlaintesSonomètreLiensInscription  

De nouvelles actions contre les nuisances sonores à Zaventem

 L'Union Belge Contre les Nuisances des Avions (UBCNA) envisage de nouvelles actions en dommages et intérêts pour déplafonner les astreintes imposées par le justice au fédéral dans le dossier des nuisances sonores des avions. C'est ce qu'a appris La Libre Belgique qui a aussi pris connaissance de deux études contradictoires, d'Eurocontrol et des riverains, sur les normes de vent et l'utilisation des pistes à l'aéroport de Bruxelles.

"Si le gouvernement persiste à ne pas appliquer les décisions de justice", l'Ubcna envisage l'introduction de deux nouvelles procédures judiciaires, l'une visant à obtenir le déplafonnement des astreintes limitées actuellement à 1,25 million d'euros et l'autre visant à réclamer des dommages et intérêts au fédéral.
Le fédéral doit 725.000 euros aux riverains de l'Ubcna au titre d'astreintes et près de 60 millions d'euros à ceux de Bruxelles Air Libre Brussel, rappelle le quotidien.

La Libre a aussi pris connaissance de deux études réalisées sur l'application des normes et directives par Belgocontrol à Brussels Airport. La première, un audit d'Eurocontrol, l'organisme européen de contrôle aérien, portant sur la période du 1er au 31 mai, souligne que les normes, notamment de vent en vigueur à Zaventem, sont d'un haut niveau de qualité et sont appliquées avec professionnalisme par les contrôleurs belges.

Cependant, une autre étude, portant sur la période du 1er janvier au 14 mai, réalisée sur base des chiffres de Belgocontrol par les riverains, conclut que la piste 02 a été abusivement utilisée pour les atterrissages dans "98% des cas, alors qu'il y a moins de 10 noeuds de vent arrière sur les pistes 25; dans 85% des cas alors qu'il y a moins de 8 noeuds sur les pistes 25 et dans 77% des cas alors qu'il y a moins de 7 noeuds". Or c'est quand le vent dépasse 7 noeuds qu'il faut utiliser la piste 02.

Par ailleurs, le ministre wallon André Antoine en charge des aéroports wallons, vient d'écrire à Etienne Schouppe, le secrétaire fédéral de la Mobilité, pour lui demander quels critères objectifs ont présidé à son plan en la matière actuellement en préparation et demander une concertation préalable avant son adoption.

belga 7sur7

Wake Up Kraainem <contact@wakeupkraainem.be>