LES BOURGMESTRES ET ASSOCIATIONS DE RIVERAINS DISENT « CA SUFFIT ! » ET APPELLENT FRANÇOIS BELLOT À REVOIR SA COPIE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
vrijdag 17 juli 2020

Une instruction ministérielle prise par le Ministre ou son administration (de date et de forme inconnues) a modifié depuis ce 13 juillet le système de sélection des pistes à l’aéroport de Bruxelles. Selon les bourgmestres de Wezembeek-Oppem et de Kraainem, ainsi que les associations de riverains Wake Up Kraainem, AWACSS et UBCNA, « ce système PRS (Preferential Runaway System), d’utilisation préférentielle des pistes ne peut pas être modifié pour une longue période sans une instruction réglementaire qui respecte le Code de l’Air, et les arrêtés de 1954 et 2014. Seul le Ministre ou son représentant, le directeur général du transport aérien, peuvent prendre ce genre d’instructions ».

Pour Fréderic Petit, bourgmestre de Wezembeek-Oppem, « depuis le lundi 13 juillet 2020, en dépit de nombreuses décisions de justice qui interdisent le principe du renversement et l’utilisation abusive de la piste 01 à l’atterrissage, et de cessations environnementales diverses, seule la piste 01/19 est utilisée pour tout le trafic avec renversement, donc c’est soit dans le sens SUD vers NORD en atterrissages 01 soit dans le sens contraire NORD vers SUD en décollages 19. Ceci induit une concentration totale à 100 % de tous les vols sur une et une seule zone, qui est soit touchée par 100 % des atterrissages soit par 100 % des décollages. Pourtant une seule piste est fermée, la piste 07L/25R. C’est totalement inacceptable comme souffrances pour les habitants qui ne ferment plus l’œil ! » .

Or, poursuivent les associations de riverains Wake-Up KRAAINEM et AWACSS, « d’autres schémas d’utilisation de pistes existent comme la piste 07R/25L. L’entreprise publique autonome Skeyes chargée du contrôle aérien n’utilise pas la piste 07R/25L alors qu’elle est disponible; la piste 25L pourrait très bien être utilisée pour les atterrissages d’autant que les atterrissages 25L arrivent en survolant des prés et des champs, par une zone non constructible ».

Pour le bourgmestre de Kraainem, Bertrand Waucquez, « il faut être constructif et raisonnable. Il convient avant tout de limiter les vols de nuit. Je préconise d’utiliser aussi les schémas suivants (atterrissage et décollage) :

  • 25L/25L (uniquement par peu de trafic puisque la piste 25L ne dispose pas d’une voie de circulation menant à son extrémité)
  • 07R/07R
  • 25L atterrissages et 01 décollages (le schéma de moindre bruit historiquement utilisé de nuit)
  • 19 atterrissages et 07R décollages (le schéma de moindre bruit utilisé pendant les travaux antérieurs)

Il poursuit : « or, ici, on a choisi de concentrer uniquement, sans évaluation sérieuse des solutions alternatives, tout le trafic sur la piste 01/19 quel que soit l’origine du vent, quitte à utiliser ce schéma avec des dépassements dangereux pour la sécurité de vent arrière. C’est une situation risquée, à éviter dans la mesure du possible ».